© 2019 Quatuor Saguenay

presse.

“L’univers musical que propose Alcan est transparent, ouvert et d’une cohérence très invitante.” 

Le Soleil, Raynald Lavoie

Theater

Commercial

... Le piano s'est fondu dans l'ensemble pendant que le Quatuor Saguenay se moulait aux changements d'humeur du compositeur, trahis par de constants allers et retours entre les passages doux et emportés. D'un côté, les pizzicati du violoncelle, les violons et l'alto qui prennent leur temps tout en créant de jolies textures. De l'autre, les brusques montées en intensité, le quatuor qui s'engage dans des séquences presque rock dans l'esprit, sinon la forme. Bref, un beau voyage dans les montagnes russes du romantisme.

Un envoutement.
20 janvier 2017 par Daniel Coté

Deux frottements d'archets. Il n'en fallait pas plus au Quatuor Alcan pour rappeler sa force et son importance.
Le public a eu droit à un premier mouvement issu d'un mélange de douceur et de puissance dont l'intensité n'a pas faibli malgré sa longue durée. Après des passages fougueux, le deuxième mouvement s'est conclu tout en douceur. Les spectateurs se sont ensuite laissés entraĆ®nés par le troisième mouvement, mais c'est le quatrième, joyeux, rapide, presque léger par moment, qui a le plus impressionné avec ses montées en puissance. Après la dernière note, un «wow!» collectif s'est fait entendre dans la salle remplie à pleine capacité.

Le Quatuor Alcan a offert toute une prestation, exécutant des prouesses que permettent de réaliser les années de collaboration entre les quatre musiciens. «Ce soir, on vous propose quelque chose d'extraordinaire. Pour ce faire, ça prend tout le travail qu'on a fait dans les dernières années», avait assuré Laura Andriani en début de rencontre.

En toute intimité.
19 octobre 2016 par Anne-Marie Gravel